…La cloche vient donc de retentir et les rangs se forment automatiquement…en attendant le deuxième coup qui, lui, signifie le silence complet avant la rentrée bien organisée des différentes classes dans les bâtiments. Les parents se pressent derrière les barrières pour un dernier au revoir aux chérubins, tandis que les derniers retardataires traversent encore le préau, un peu penauds…ou pas gênés du tout selon les cas. La cour se vide alors à la vitesse de l’éclair, enfants et professeurs se rendant vers leurs locaux tandis que les parents rejoignent leurs voitures, qui pour se rendre à son travail, qui pour aller faire ses courses, qui encore pour vaquer à Dieu sait quelle occupation. Chacun entame sa journée avec plus ou moins d’enthousiasme ou de résignation…

Je suis prof... mais je me soigne

15,00 €Prix
  • Charles libert

  • - Née pour être abandonnée

    - L'aigle noir (à venir)

 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le livre de votre région. Proudly created with Wix.com