« Soudain, joyeux, il dit: » Grouchy! »

- C’était Blücher » ( Victor Hugo)

Trois adolescents perdus dans la tourmente vient se dérouler devant leurs yeux la bataille de Wavre, opposant les deux maréchaux.

Quel desti+ cet affrontement i utile leur réserva-t-il? Leurs parents les reverront-ils un jour, dans la paix?

Le pont sur la Dyle, enjeu de l’affrontement, est le théâtre de drames, et son Christ sera martyrisé par le feu des belligérants.

La dernière victoire, amère, inutile, de la Grande Armée.

Le pont de la Dyle

15,00 €Prix
  • Georges Roland

  • Frais de port à charge de 4,5€, offert à partir de 60€